S'enregistrer  
FacebookTwitterYoutube

× Le forum VTT

9.2 2005: premières impressions

03 Jan 2005 17:29#1par birdie
Voici mes premières impressions après 2 sorties en vallée de Chevreuse sur mon Rockrider 9.2 2005. Je suis débutant dans ce genre de matériel, c'est mon premier tout suspendu, mon premier freins à disque, mon premier Dual control!

Pour le réglage de départ des suspensions, il faut effectivement ne pas se fier aux indications fournies avec le vélo: même avec des pressions "correctes", monter sur le VTT à l'arrêt ne fait presque pas descendre la course des pistons. Pour l'instant, pour 72kg, j'ai mis des valeurs moyennes, 100psi à l'arrière et sur la fourche. Comme c'est qq chose qu'on règle une fois par sortie a priori, il me faudra pas mal de temps pour apprécier les changements de réglage. Comme il est dit par Décathlon, il faudra essayer, essayer, essayer. En situation, le confort apporté par la suspension arrière est appréciable (je ne connaissais que les semi-rigides). Il suffit de regarder le piston travailler sous la selle pour s'en convaincre. Tout en roulant sur un chemin agricole (beaucoup de petites bosses successives, traces de tracteur ou pavés), je me suis amusé à tourner la molette crantée (à gauche sur le vélo) de la suspension arrière, qui règle la vitesse de détente. Effectivement, si cette vitesse est trop faible, la suspension n'a pas le temps de revenir à sa position d'équilibre avant le choc suivant. Résultat: la suspension reste constamment comprimée et n'absorbe plus rien. Il faut donc augmenter la vitesse de détente. On peut s'amuser avec ce petit jeu avec la fourche également mais là, il faut descendre de vélo car la molette de réglage est située tout en bas de la fourche! Dans quels cas est-il intéressant d'avoir une vitesse de détente faible, je ne sais pas encore.
Dans les montées sévères, j'ai l'impression que la suspension arrière me permet de moins déraper qu'avec mon semi-rigide, mais peut-être est-ce un voeux pieux. A tester sur terrain plus sec. Votre avis?
J'ai aussi besoin de savoir à quoi correspond le réglage en pression sur la partie gauche de la fourche (dans le sens de la marche). Ce n'est pas indiqué dans le manuel et n'a aucun effet à l'arrêt.

Freins à disque: pas de problème, c'est beaucoup plus confortable et puissant que les freins "standard". J'y suis allé mollo au début pour un bon rodage. Le disque avant est toujours légèrement décentré par rapport à l'écartement des plaquettes. Je récupère le mm d'écart en jouant avec la fixation de la roue. Fais-je une bêtise? Vaut-il mieux bien fixer la roue au fond des gorges et attendre que le rodage supprime les frottements sur une des 2 plaquettes?

Dual control: on s'y fait très vite. Moi aussi, j'ai un peu de jeu haut-bas dans les manettes mais je ne suis pas sûr que ce soit vraiment du jeu. Pour la montée des pignons, il faut soulever la manette. Actuellement, j'ai des gants d'hiver qui couvrent toutes les phalanges. Avec les gants coupés, c'est la peau qui sera en contact avec la manette et il faudra voir les problèmes de frottement à l'usage car il n'est pas naturel d'utiliser le dessus des doigts.

Freins+changement de vitesse: pas évident de faire les 2 vraiment en même temps. Il faut tirer vers soi pour freiner et appuyer vers le bas pour augmenter le développement: un peu casse gueule, on ne sait plus ce qu'on fait. Si on veut au contraire diminuer le développement, il faudrait tirer vers soi et vers le haut sans passer les doigts dessous: bof. Dans ce cas, il reste à pousser avec le pouce la petite patte sous le guidon.

Transmission: pour l'instant, je ne suis pas très satisfait de la sélection des pignons: au bruit, j'ai l'impression d'être souvent entre 2 vitesses. Dans ce cas, j'arrive à supprimer le bruit en appuyant la manette de droite vers le bas un 1/2 cran (pas plus, sinon la vitesse suivante s'enclenche). Remonter la manette n'est pas de secours. Avec cette petite gymnastique, il arrive q'une vitesse s'enclenche toute seule. C'est assez désagréable si ça arrive en plein effort. J'imagine que des petits réglages devraient corriger ces désagréments. A moi, béotien, de les trouver. Ou à vous de me conseiller!

Voilà pour l'instant. Suite à la prochaine sortie.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

03 Jan 2005 18:11#2par Philing, le toulousain
Cool tu t'es lancé dc !!
Moi j'hésite tjrs encore un peu !!! ;-)
Sinon c'est clair qu'avec un TS surtout avec un systeme anti-pompage efficace, tu as bcp + d'accroche dans les montées car ton pneus reste en contact avec le sol !!!
Ensuite c'est juste un question de dosage entre puissance et equilibre !!
Pr ce qui est du réglage de ta fourche, je pense qu'aà gauche tu as la possibilité de régler la pression en compression de ta fourche !!
Pr les freins à disques c'est vrais que je suis un peu sceptique sur le coté pratique du DUAL CONTROL !!!
Surtout si comme tu le dis il faut faire remonter la poignée avec le dessus des doigts !! A voir à l'usage !!
Pr tes plaquettes, je ne toucherai à rien et laisserai le rodage faire son boulot !!! Meme si tu as l'impression qu'une plaquette touche plus que l'autre !!
C'est d'ailleurs souvent le cas, et pas seulement qu'en VTT (Moto, voiture ...)
Le rodage est aussi à faire sur ta transmission, qd c'est neuf c'est tjrs un peu delicat puis aprés quelques bornes et 2-3 réglages, je pense que ca va le faire !!!
Graisse bien ts ca et laisse faire un peu le temps ;-)
Pr les réglages essaient de voir avec ton Decat du coin ou essai de trouver le manuel technique .
Pr info tu as la possibilité de les trouver sur le site SHIMANO, si tu baragouine un peu l'anglais tu t'en sortiras !
J'attend de nouvelles impressions, afin de faire mon choix !!!
Mais pr le moment c'est le DUAL CONTROL qui me fait le plus peur !!!
le reste c'est que du bon !!!

A+

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

04 Jan 2005 08:35#3par fromwood
Salut Birdie.

A gauche de la fourche (bouchon noir) c'est le réglage de la précontrainte (ressort pneumatique) et a droite, c'est le SPV (bouchon rouge). Le SAG se règle avec la précontrainte, alors que le SPV règle la fermeté de la fourche : plus de pression = plus ferme et vice versa. Ensuite, tu peux affiner tes réglages en comprimant plus ou moins la chambre d'air du SPV, tu prend une clé à pipe de 16 mm de bonne qualité et tu tourne l'embase de la valve rouge: en refermant tu durcis la fourche en fin de compression et en ouvrant tu la rend plus linéaire . Attention, ce réglage doit se faire d'un tour à la fois et le point zero ( valve dévissée a fond) est le réglage donné par défaut en usine, c'est a dire valve à ras du haut du plongeur .
Pour info et après 3 sorties, j'ai pour 82 kilos:
précontrainte fourche = 120 psi
pression SPV = 100 psi
précontrainte amortisseur = 85 psi
valve SPV vissée de 1 tour et demi à partir du règlage usine d'origine .
Le réglage de détente est environ à mis course sur la fourche et l'amortisseur.

Sinon, super spad et je pense qu'on va se régaler quand les beaux jours seront là.[:]8-)[/:]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

04 Jan 2005 08:49#4par fromwood
Salut Philing

Je découvre le dual control avec mon 9.2 et je peux te dire que je trouve ça trés bien alors que j'etais plutôt réticent. Ca me demande juste encore un petit effort de réflexion avant de changer de vitesse, mais on ne change pas d'habitudes si facilement. [:]:-p[/:]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

04 Jan 2005 15:39#5par birdie
Merci à fromwood pour tes renseignements. Changer la pression sur le SPV a un effet direct sur la dureté de la fourche, je suis d'accord, ça se voit à l'arrêt en appuyant sur l'avant du vélo. Par contre, changer la pression à gauche (bouchon noir) n'a pas d'effet évident, semble-t-il. Comment peut-on apprécier simplement ce réglage de précontrainte?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

04 Jan 2005 15:51#6par birdie
Attention, je ne veux pas t'effrayer avec mes remarques sur le DUAL CONTROL. Ca reste très pratique. Grands pignons/petits plateaux s'obtiennent en montant les leviers avec le dessus des doigts, certes, mais la force demandée est très faible, donc pas besoin de faire de la muscu des doigts!
La situation un peu délicate qu'on a tous rencontrée est la suivante: on est en descente forte, freins bien serrés, et se présente juste après un raidillon bien marqué. Il faut donc anticiper et passer aux tous petits développements (donc soulever les poignées) tout en continuant à freiner dans la fin de la descente! D'après mon tout début d'expérience, c'est là où on est content de conserver la patte classique sous le guidon. L'enlever (comme me l'a conseillé DKT) demande à mon avis d'être virtuose/acrobate des doigts!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

pub

Blog VTT webtt.com

Actualité et informations sur la pratique du vélo tout terrain.

Derniers membres connectés

Haut de la page