VTT l'hiver
Pour certains, l’arrivée de l'hiver signifie une pause dans la pratique du VTT. Pourtant, avec un équipement correct, le froid n’est pas un obstacle insurmontable.
Les vêtements sportifs disponibles sur le marché permettent une bonne protection contre le froid tout en permettant l’évacuation de la transpiration de façon optimale.


Pour se protéger du froid, il faut porter plusieurs couches de vêtements.
L’épaisseur et le choix des vêtements techniques dépendront de la température extérieure.

Il faut veiller à ce que chaque couche permette une bonne évacuation de la sueur. Une veste « respirante » n’est plus d’aucune efficacité portée sur un pull en laine....

 

coolmaxEn général, la première couche sera constituée d’un sous-vêtement respirant (type Coolmax ou microfibre) porté à même la peau, par dessus laquelle on portera une polaire.

Pour compléter l’habillement, on pourra utiliser une veste coupe vent ou une veste imperméable « respirante » si le temps est humide.

 

 

Attention à ne pas avoir trop chaud non plus. Avant le départ, on a tendance à trop se couvrir, mais une fois réchauffé, si l’on roule trop couvert le risque de se transformer en sauna ambulant est important.

bandeauPour protéger la tête, un bonnet porté sous le casque convient parfaitement.
Pour évité de se geler les oreilles il est possible d'utiliser un bandeau en Néoprène ou en laine polaire. C'est très efficace.

Pour les mains, des gants en Néoprène, fin mais chaud, tiendrons les doigts au chaud tout en permettant de garder le contrôle des freins et des changements de vitesses.


Le pied est souvent la partie du corps qui craindra le plus le froid lors du sortie en VTT.
Chaussettes épaisses et sur-chaussures en Néoprène seront du voyage.
Les chaussures devront être d’une taille suffisante afin que les pieds ne soient pas comprimés mêmes avec des l’utilisation de chaussettes épaisses.
Si malgré tout les pieds sont engourdis par le froid, le plus efficace est de marché un peu de façon à réactiver la circulation sanguine et de permettre aux pieds de se réchauffer.


Des lunettes, de préférence équipées de verres blancs, protégeront les yeux du vent et du dessèchement.

L’hiver, par des températures basses, l’air sec favorise souvent la déshydratation, même si la sensation de soif est moins importante que par forte chaleur. Il faut donc boire régulièrement par petites gorgées.
Pensez également que par temps froid, l’eau que vous transporté risque de ce refroidir. L’utilisation d’un conteneur isotherme est à envisager.

Pensez également à manger régulièrement. Par temps froids, l’organisme consomme plus de calories pour maintenir sa température.

Pour finir, par temps froids, il vaut mieux diminuer un le kilométrage de ses sorties.
L’hiver la nuit tombe plus vite et la météo peut être rapidement changeante.