Faire un sport en complément du VTT

Avec près de 8 millions d'adeptes en France le VTT est un des sports de plein air qui compte le plus d'adepte. Et nombreux sont ceux qui choisisse de compléter la pratique du vélo tout-terrain avec celle d'un autre sport.

Si le choix d'un sport est une affaire toute personnelle, certaines activités sportives se démarquent particulièrement tant elles sont de bons compléments à la pratique du cyclisme.
En pratiquants le plus régulièrement possible une ou plusieurs de ces activités, vous pourrez améliorer vos capacités physiques de façon à être encore plus à l'aise sur votre vélo.

Bien sûr en premier lieu, on pensera à la pratique du vélo de route. Ça reste du vélo, mais la pratique est différente de celle du VTT. Le vélo de route est idéal pour faire travailler différemment votre organisme. Des sorties régulières seront bénéfiques à votre système cardiovasculaire. Idéalement cela demande d'avoir un vélo de route en plus de son vélo tout-terrain, mais vous pouvez aussi choisir la solution d'avoir un deuxième jeu de roues équipées de pneu slick plus adaptés au bitume. Il est bien sur possible de faire des sorties sur routes avec ses pneus tout-terrain, mais avec un revêtement aussi abrasif, ils risquent de s'user bien plus vite

La natation est également un bon complément. La natation vous aidera à travailler votre endurance et votre puissance. En plus, à la différence du cyclisme, avec la natation votre corps ne subit pas de chocs ou de vibrations. Et puis c'est aussi un bon moyen de se relaxer. Cela vous demandera d'avoir une piscine à proximité avec des horaires adaptés à votre emploi du temps.

La course à pied est le sport le plus accessible. Sa pratique ne demande pas d'infrastructure particulières ni d'autre matériel qu'une (bonne) paire de chaussures. La course à pied est idéale pour travailler son endurance. Niveau organisation, c'est assez facile de se garder une ou deux fois par semaine un petit créneau pour aller courir 30 ou 45 minutes.

La musculation. On ne parle pas de passer des heures et des heures à la salle de muscu, mais de mettre en place une routine en pratiquant régulièrement quelques exercices de musculation afin de compléter le travail musculaire fait sur un vélo. C'est le moment de venir renforcer les zones un peu faibles. Quelques exercices de gainage seront parfaits à condition bien sûr d'être réguliers (il vaut mieux 10 minutes de gainage un peu tous les jours qu'une heure une fois par semaine).

Avant votre séance de sport, vous pouvez vous préparer une playlist personnalisée. En sélectionnant avec attention votre musique pour faire du sport, vous pourrez ainsi vous motivez plus facilement.

Pour terminer cet article, je vous rappellerais juste qu'il n'est pas superflu avant la pratique d'une activité sportive de faire un petit check-up avec son médecin afin de vérifier que vous ne rencontrez pas de contre-indication.
Comme pour le vélo, pour la pratique d'un sport d'endurance, il peut être utile d'utiliser un cardio-fréquencemètre pour surveiller votre fréquence cardiaque pendant l'effort.

Mais surtout, le plus important dans la pratique d'un sport complémentaire quel qu'il soit, c'est de se faire plaisir.