Les différentes pratiques VTT

Le VTT englobe plusieurs types de pratiques qui vont de l'usage loisir jusqu'à différentes formes de compétitions.
De la randonnée aux courses de descente, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver pour un béotien à travers toutes les dénominations.
Vous trouverez donc ici un petit guide qui vous expliquera les différentes pratiques depuis l'apparition aux USA du "mountain bike" dans les années 70 jusqu'au développement du trail et de l'enduro que l'on connais de nos jours.

randoLa randonnée
C’est le type de pratique du plus grand nombre de vététistes.
La randonnée permet une approche de la nature en dissociant activité sportive et recherche de performance à tout prix.


 crossLe Cross-Country (XC)
C'est une pratique du VTT qui privilégie l’endurance.
La variété des terrains rencontrés sur le parcours doit permettre de mettre en avant les qualités techniques (pilotage, franchissement,..) et physiques du pratiquant.

Le parcours est effectué en autonomie complète sans aide extérieure (pas d’assistance mécanique, pas le droit de changer de vélo pendant la durée de l’épreuve).

Pendant une épreuve de XC, le port du casque est obligatoire.
Le classement est fonction du temps réalisé pour terminer l’épreuve.
Le Cross-Country est la première épreuve (et la seule actuellement) du VTT à être présente aux Jeux Olympiques.


descenteLa Descente (DH)
Epreuve individuelle contre la montre sur un profil technique descendant parsemé d'obstacles naturels ou artificiels.
Le temps de course est compris entre 1 et 7 minutes pour une distance à parcourir allant de 0,5 à 4 km.

Le pilote doit obligatoirement porter un casque intégral monobloc, des genouillères et des coudières, une protection dorsale, des gants complets, ainsi qu’un vêtement à manches longues.

 Pour promouvoir cette discipline, 3 catégories différentes ont été définies :
- La catégorie Sport (cadre rigide avec suspension avant) la plus accessible économiquement.
- La catégorie Stock (cadre à double suspension avec une limitation des débattements autorisés) et pour finir
- La catégorie Pro (aucune restriction sur le matériel).


trialLe VTT Trial
Le VTT trial consiste à franchir des zones naturelles ou artificielles qui font appel à des notions d'équilibre et de maîtrise du vélo sans avoir d'appuis autres que les pneus (pénalité en cas de pause d’un pied).

Suivant le niveau du trialiste (Elite, Expert, National...), la difficulté des franchissements est adaptée. 
Le classement est établi en fonction des pénalités accumulées par les participants (le vainqueur étant celui qui en totalise le moins).
Pour la pratique du VTT trial, le port d’un casque rigide est obligatoire.


 dualLe Dual Slalom
Deux pilotes s'affrontent sur un parcours soit commun soit séparé (slalom parallèle) à profil descendant sur des distances relativement courtes ( 100 à 250 mêtres).
Les pilotes doivent franchir des obstacles naturels ou artificiels (doubles bosses, tables, virages relevés, whoops…) disposés tout au long de la piste.
Les pilotes doivent porter un équipement de sécurité, identique à celui de la descente.
Le vainqueur est désigné au fil des courses par élimination.


 dirtLe dirt
Le dirt est une pratique plutôt acrobatique du VTT.
Le but est de réaliser des figures les plus difficiles possibles en prenant son envol sur une bosse.


 streetLe street 
Quand le VTT envahi le milieu urbain, cela donne le street.
Escalier, marche...
C'est à chacun de détourner l'utilisation de ce qui se présente autour de lui.


Le 4 Cross (4X)
Epreuve proche du dual où les pilotes s'affrontent sur une même piste 4 par 4 et non plus en duo.
Le 4X, tout comme le dual sont des épreuves qui se rapprochent le plus du BMX.


orientationLa course d’orientation (CO)
Les participants doivent se diriger à l’aide de cartes et boussole, sur un parcours non connus par eux.
Il faut retrouver des balises disséminées tout au long du chemin, balises qui permettront de valider un « carton de course ».



freerideLe Freeride (FR)
Le terme "Freeride" est apparu il y a plusieurs années. Pour la petite anecdote, il faut savoir que Freeride est une marque déposée par le fabricant américain Cannondale.

Le freeride désigne une pratique libre, sans contrainte, sans esprit de compétition.
C'est comme la randonnée alors ?

Il faut bien avouer que la différence n'est pas si énorme que ça (là y'en a qui vont crier en lisant cela).
Les puristes diront qu'avec le free ride, on sous entend une pratique plus extrême du VTT.
Pour faire simple on dira que le FR est à la descente ce que la rando est au XC.