Porter un casque à vélo

La pratique du cyclisme, et bien sur celle du VTT exige de porter un casque.
Les blessures à la tête représentent la première cause de décès pour les cyclistes et une part importante des blessures subites par les cyclistes lors d’accidents à vélo sont des traumatismes crâniens.

casque vélo

Bien sur, le fait de porter un casque ne supprime pas totalement les risques lors d'une chute, mais, selon les études d’accidentologie, le fait de se protéger la tête avec un casque diminue  les risques de blessure grave de plus 70%.

Depuis les premiers modèles en cuir au produits actuels, les casques pour  cyclistes ont progressé de façon énorme.
Léger, bien ventilé et surtout offrant des capacités importantes d’absorption des chocs, les casques n’ont plus de raison d’être abandonnés sur une étagère poussiéreuse au fond de la cave.

 

Outre sa conception, il y a d’autres critères à prendre en compte pour qu’un casque protège correctement votre cervelle.
Evidemment, un casque efficace est un casque attaché, sinon lors d’une chute, celui-ci ira mener sa vie de façon indépendante par rapport à votre tête.
Ensuite, le système de maintiens de votre casque doit être parfaitement ajusté. Pour cela, référencez-vous au mode d’emploi de celui-ci, et n’hésitez pas à demander conseils à votre revendeur.

En usage, le casque ne doit pas basculer de votre crane, et les sangles ne devraient pas être la cause de votre décès prématuré par strangulation.

La plupart des fabricants ont mis au point des systèmes réglables.
Certains peuvent vous convenir mieux que d’autre.

Alors avant de choisir définitivement son couvre-chef, le mieux est d’essayer plusieurs modèles afin de déterminer celui qui vous convient le mieux.

Le plus souvent, un modèle de casque existe en plusieurs tailles.

tete casque

Homologation et normes de sécurité.
La réglementation peut varier suivant les pays. Pour l’Europe, pour qu’un casque puisse être commercialisé, il doit répondre au cahier des charges d’une norme sévère.
Plusieurs éléments doivent être pris en compte dans l’élaboration d’un casque pour que celui-ci satisfasse aux normes. Matériaux utilisés, systèmes de maintiens… un casque est un produit de haute technologie.
Tout casque vendu dans l’union européenne doit porter la mention « CE ».
 

Durée de vie d’un casque.
Un casque de vélo n’est pas éternel.
Le polystyrène voit ses propriétés se modifier au fil du temps.
De plus, après un choc important, même si votre casque semble intact, il faut savoir que sa structure interne se sera déformée et ne sera pas en état d’absorber convenablement l’énergie d’un autre choc.
 

Les dernières infos

A propos 


Publicité/presse

Plan du site

Contact

 

Derniers membres connectés