Blog VTT, actualité et informations vélo tout terrain.

Les amortisseurs pneumatiques ont acquis un haut niveau de fiabilité.

Un Amortisseur tel que le Rock Shox SID vous accompagnera pendant de nombreuses sorties.
Cependant, pour que votre amortisseur garde son fonctionnement optimal, il faut régulièrement l'entretenir.
Nous allons voir ensemble cet entretien qui ne nécessite pas d'outillage spécial, mais qui demandera du soin et de la méthode.

sid1

Bien que nous étudions ici la révision et l'entretien d'un amortisseur SID, les amortisseurs pneumatiques d'autres marques, comme par exemple les FOX, ne diffèrent pas énormément et peuvent être aisément transposés par tout bon bricoleur.

Début des opérations :

En premier lieu, si nécessaire il faut nettoyer l'extérieur de l'amortisseur.
Cela permettra de ne pas faire entrer de saleté dans les chambres pneumatiques lors de son démontage.

Ensuite il faut vider totalement les chambres d'air positif et négatif.
Pour cela appuyez sur les valves, à l'aide d'un capuchon de stylo par exemple.

Si les chambres ne sont pas bien vidées le démontage de l'amortisseur sera difficile.

On fait glisser le petit collier de caoutchouc qui se trouve sur le piston et qui est utilisé pour visualiser le débattement de l'amortisseur.

Ce collier est fort utile pour procéder au réglage de l'amortisseur.

sid16

Démontage de la chambre pneumatique.

Maintenant on peut passer aux choses sérieuses.

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, la chambre pneumatique est fixée au corps de l'amortisseur à l'aide d'une bague filetée. Il faut donc dévisser cette bague.

sid3

En général cette bague est aisément dévissable à la main, comme nous pouvons le voir sur la photo suivante.

sid2

Une main autour de la chambre pendant que l'autre enserre la bague, en forçant un peu ça vient tout seul.

Si vraiment la bague est trop serrée, une solution est de fixer délicatement l'amortisseur dans un étau (au niveau des oeillets) et de desserrer la bague à deux mains.

Retrait de la chambre pneumatique.

Le corps d'amortisseur dans une main et la chambre pneumatique dans l'autre en tirant délicatement mais fermement,vous devez désolidariser les deux éléments.

Il peut être nécessaire d'appuyer sur la valve de la chambre négative pendant cette opération pour faciliter la sortie du piston.

sid4

Le corps de l'amortisseur.

Sur la photo suivante, on voit l'amortisseur débarrassé de sa chambre pneumatique.

sid5
Cette partie comprend le piston qui coulisse dans la cartouche d'amortissement.
Nous n'y toucherons pasIl est bon de savoir que la cartouche contient de l'huile et de l'azote sous pression ! 
Une opération sur cette partie du mécanisme sortant de l'entretien courant que tout un chacun peu effectuer lui même.

La seul chose dont nous nous occuperons est le joint qui se trouve sur la bague en aluminium.

La chambre pneumatique.

Nous allons nous occuper de la chambre pneumatique, et surtout de ce qu'elle contient :

- un joint racleur noir à l'extrémité de la chambre qui est là comme première protection
- un joint d'étanchéité (en bleu sur la photo)
- une bague de guidage (en bleu elle aussi).

Nous allons sortir joints et bague de leur logement pour les nettoyer ou éventuellement si leur état le demande les remplacer.

sid6

Démontage du joint racleur.

On retire en premier le joint racleur.
C'est le plus facile à retirer car il est situé à l'extremité.

sid7

Démontage du joint d'étanchéité.

Le prochain élément à retirer est le joint d'étanchéité de la chambre.
Bien que facilement visible, on ne peut pas vraiment dire qu'il est facilement accessible.
Aussi, pour le sortir de son logement on pourra s'aider d'un tournevis en procédant délicatement de façon à ne pas abîmer le joint et de ne pas rayer la chambre.

sid8

Il ne reste plus qu'à sortir délicatement le joint de son logement.

sid17

Démontage de la bague de guidage.

Il ne reste à présent que la bague de guidage à sortir de son emplacement.
La bague est fendue.
Pour l'enlever, il faut la vriller légèrement pour diminuer son diamètre et la faire sortir de son logement.

sid10

Et voilà, la bague est sortie.

sid11
Il ne reste plus qu'à inspecter l'état de l'intérieur de la chambre pneumatique et de procéder à un nettoyage méticuleux.

Si les joints et la bague sont en bon état, eux aussi seront nettoyés avant leur remontage.
Sinon on procèdera au remplacement par des pièces neuves si cela est possible. En effet, les pièces de rechange ne sont souvent plus disponibles après quelques annés. C'est le cas pour l'amortisseur Rock Shox que j'ai utilisé pour réaliser ce tuto.

Voilà nous en avons finis avec le démontage de la chambre.

Il nous reste plus qu'à en terminer avec le piston.

Démontage du joint du piston.

Le dernier élément à démonter est le joint qui se trouve sur le piston et qui est positionné dans la gorge d'une bague en aluminium.
Comme on peut le voir sur la photographie suivane, le joint est facilement accessible, et son démontage ne présente pas de difficulté particulière.

sid12

 

Vue des éléments de l'amortisseur Rock Shox SID.

Si vous n'avez rien oublié et rien perdu, vous devriez à ce stade des opérations vous trouver avec ces éléments :

- le piston,
- les deux joints,
- la bague de guidage,
- le collier en caoutchouc,
- la chambre pneumatique.

sid14

 Il ne vous manque rien ? parfait.

Comme la vue de votre pauvre amortisseur Rock Shox en morceau doit vous faire de la peine, on va maintenant s'attaquer au remontage.
On finit de nettoyer toute cette petite mécanique, on prépare les pièces de rechange (nouveaux joints, nouvelle bague...) et on passe à la suite.

Remontage de l'amortisseur SID.

On remonte en premier le joint du piston.
Au préalable on enduit légèrement de graisse le logement de celui-ci.
On inserre le joint autour de la bague et on le place correctement dans son emplacement.

sid13

Là aussi pas de difficulté particulière. Une fois le joint en place on l'enduit de graisse.

sid9 

Mise en place de la bague de guidage.

Nous allons maintenant remettre la bague de guidage en place dans la chambre pneumatique

sid11

Il faut veiller à mettre la bague dans le bon sens (diamètre le plus faible vers l'intérieur) pour qu'elle prenne bien appui sur la face interne de la gorge.

sid10

Le joint d'étanchéité.

Nous allons maintenant remettre le joint de la chambre pneumatique en place.

Attention le joint à un sens de montage précis à respecter.
Comme on peut le voir sur cette photo, une des face du joint est creuse et forme une sorte de U.
C'est cette face qu'il faut diriger vers l'intérieur de la chambre.


sid18

 

Mise en place du joint d'étanchéité.

On glisse le joint à son emplacement, juste au dessus de la bague de guidage et dans la même gorge que celle-ci.
Il faut bien repousser la bague pour que le joint puisse entrer dans son emplacement

sid19

Bien repousser le joint au fond de sa gorge.
Le résultat de votre travail devrait ressembler à cette photo.

sid20

Mise en place du joint racleur.

Il ne reste plus qu'à mettre le joint racleur en place.

Ce joint protége votre amortisseur de toute intrusion de poussière et de saleté.
Il prend place dans la gorge placée à l'extrémité de la chambre.Graisser légèrement le joint et le placer.

sid21

Voilà, la bague et les deux joints sont en place dans la chambre pneumatique.

sid22

Dernières opérations de remontage.

Maintenant il ne reste plus qu'à finir d'assembler les deux parties de l'amortisseur.
On lubrifie légèrement le piston, avant de le glisser dans la chambre.
On procède lentement en vérifiant que tout se met bien en place.

sid4

Les deux parties sont assemblées. Il faut bien emboiter la chambre sur le corps de l'amortisseur.

Comme l'étanchéité à cet endroit est uniquement réalisée par le contact des deux éléments, graissez légèrement l'épaulement avant de les emboiter l'un dans l'autre.

Quand la chambre est bien emboitée sur le piston, vous pouvez revisser la bague.

sid3

On serre la bague à la main.
Le serrage doit être modéré mais suffisant pour que la chambre pneumatique reste étanche.

sid2

Voilà notre amortisseur Rock Shox Sid est remonté et révisé.
Vous pouvez en profiter pour vérifier le serrage des deux valves de gonflages (serrer modérément)
Il ne reste plus qu'à le remonter sur votre vélo et à le regonfler.

sid1


Les dernières infos