Blog VTT, actualité et informations vélo tout terrain.

Le principe : un mini rétroviseur placé très près de l'œil qui permet de voir ce qui se passe derrière soit et d'améliorer sa sécurité.
Léger, avec un poids d'environ 23 grammes, ce rétroviseur permet d'ajuster la position du miroir pour assurer un réglage précis suivant la morphologie du cycliste.
Il est compatible avec la plupart des casques vélo du marché.

Rétroviseur casque vélo

LeCyclo.com m’a offert l’opportunité de tester ce rétroviseur pour casque de vélo qui se fixe facilement et, en quelques secondes par l'intermédiaire d'une attache en velcro. 

Aperçu du rétroviseur pour casque de vélo.

Le rétroviseur est constitué d'une base autocollante qui sert de fixation amovible à l'ensemble. Cette base se fixe à demeure sur le rebord intérieur du casque.
C'est sur cette base que prend place le corps du rétroviseur, constitué d'une tige de 22 centimètres à l'extrémité de laquelle se trouve un miroir. Ce miroir est réalisé en plastique chromé et est légèrement convexe pour offrir un champ de vision assez large.

retro casque vélo 1

Réglage du rétroviseur de casque.

Le bon réglage de la position du miroir garantira la performance du rétroviseur. Le rétroviseur doit permettre une bonne visibilité vers l'arrière tout en garantissant une gêne minimum.
Le réglage se fait à 3 niveaux : le miroir est fixé sur une rotule, au bout de la tige, la tige peut s'incliner au niveau du support de fixation, et l'on peu modifier la position du miroir en effectuant une rotation de la rotule sur la tige du rétroviseur.

Test du rétroviseur de casque.

J'ai testé ce rétroviseur lors d'une sortie bikepacking de quelques jours dans les Cévennes. Le tracé comprenait quelques portions de GR, beaucoup de pistes larges type DFCI et quelques passages sur les routes sinueuses propres à la région des Cévennes.
Personnellement, je trouve que c'est pour ce type d'usage que le rétroviseur est le plus utile. En effet, pour un parcours uniquement tout-terrain, son usage ne se justifie pas vraiment, mais, pour un trip de ce type, il apporte un complément de sécurité.

La mise en place du rétroviseur est facile, et la fixation de la base adhésive est rapide à mettre en place. Le fait que le rétroviseur est amovible est un grand avantage, il est ainsi facile d'enlever le rétroviseur lorsque l'on n'en a pas besoin. Il ne reste alors que la base plate avec le Velcro qui est pratiquement invisible lorsque le rétroviseur est enlevé.

Le réglage du rétroviseur prendra un peu de temps. Il faut positionner le miroir de façon à ce qu'il permettre de voir efficacement derrière soit tout en gênant le moins possible la vision du cycliste. Les différents réglages du rétroviseur permettent de trouver le placement idéal, mais il faut tâtonner un peu. Une fois le réglage terminé il n'y à plus qu'à rouler.

Au début, la présence du rétroviseur dans le champ visuel gène un peu. Il faut un peu de temps pour s'y habituer. C'est en roulant sur la route que je me suis aperçu que mon réglage du rétroviseur n'était pas optimal. Après une deuxième séance de réglage, c'est parfait.

Sur route, le rétroviseur permet de jeter un œil aux voitures qui vous suivent et qui s'apprêtent à vous doubler. Étonnement, malgré sa taille, le rétroviseur offre une bonne vision de ce qui se passe derrière son vélo. Le miroir convexe permet d'avoir un champ de vision assez grand avec la contrepartie d'avoir une image déformée.

retro casque vélo 3
Outre le fait qu'il faut un peu de temps pour s'adapter à la présence du rétroviseur, il m'a fallu un peu de temps pour m'habituer à tourner les yeux et non pas la tête pour voir dans le rétroviseur. En effet, le rétroviseur étant fixé sur le casque, il tourne avec la tête...
Pour un usage sur route, le rétroviseur de casque offre un vrai plus pour la sécurité du cycliste.

Pistes larges et roulantes, DFCI, c'est le type d'endroit où l'on peut rencontrer des véhicules. Là aussi, comme sur route, le rétroviseur permet de jeter un oeil pour voir si un véhicule arrive. Le rétroviseur vibre un peu suivant l'état de la piste, mais globalement la vision reste correcte.

Monotrace et vrai usage VTT, c'est bien sur là que l'utilisation du rétroviseur se justifie le moins. Avec son poids minimal, il ne se fait pratiquement pas sentir. Il peut donc être laissé en place sans soucis particulier. On peu craindre que le rétroviseur puisse être exposé à une branche ou la végétation, mais je n'ai pas eu de problème de ce genre. Il faut dire que le rétroviseur est d'une taille plutôt compacte et que finalement, il dépasse assez peu du côté du casque.

Mon avis sur le rétroviseur de casque.

Pour un petit prix, ce petit rétroviseur de casque apporte un surplus de sécurité à vélo. Pour une petite sortie tout-terrain, il n'est pas adapté bien sur, mais pour un trip plus long, qui nous amène à emprunter des portions de routes ou de chemins larges sur lesquels peuvent circuler des véhicules, il montre son utilité.
En plus, lorsque l'on roule à plusieurs, il permet de s'assurer que tout le monde suit sans avoir à se retourner.

Retrouvez le rétroviseur sur casque de vélo chez LeCyclo.com

Les derniers articles publiés