Feu Vert et son nouveau logoAujourd’hui, le vélo à assistance électrique a su trouver sa place sur le marché du cycle.

Et la situation sanitaire à bien participé à booster les ventes tout comme elle la fait avec le vélo traditionnel. Les chiffres montrent bien que depuis l’année dernière les français se sont rués sur la bicyclette.

Avec ce développement croissant, il est logique que d'autres circuits de commercialisation s'intéresse à la vente de vélos à assistance électrique. C'est le cas par exemple des centres auto qui proposent à la vente quelques modèles de vélos.

Si pour le moment, l'offre commerciale proposée par ces magasins est composé principalement de vélos destinés à une utilisation urbaine, une petite place est faite au VTT électrique.
C'est par exemple le cas pour l'enseigne Feu Vert qui commercialise, à travers notamment de son site internet différents modèles de vtt électriques pour hommes et femmes.

Si pour le moment, les vélos proposés se positionne sur le marché du cycle avec une orientation entrée de gamme plutôt à destination du grand publique, cela est toutefois représentatif des évolutions du marché des VAE.

Et puis cela montre également que les spécialistes de l'entretien automobile cherche à se diversifier face à un marché de l'entretien auto qui va de plus en plus être fortement impactée dans les décennies à venir avec l'électrification du parc automobile. En effet, l'entretien d'une voiture électrique, très différent de celui des véhicules possédant une motorisation thermique va probablement fortement impacter le cœur de métier de ces spécialistes de la pièce détaché automobile.

Et, les dirigeants des différentes chaînes de centre autos ne doivent pas être insensible à la valeur ajoutée que représente le vélo électrique et son entretien, car après tout, les modèles les plus chers sont vendu à prix supérieur à une Dacia...

À force de diversification, les magasins Feu Vert proposeront peut-être un jour à leurs clients des prestations pour l'entretien des vélos, puisque l’enseigne propose déjà dans certains de ces magasins un service pour l’entretien et la réparation des deux-roues motorisés, Feu Vert ayant en effet, à l'occasion du Salon du 2 Roues de Lyon, signé un partenariat avec ANDANNBIKE. Ainsi si, en plus de sa voiture, il est possible de venir entretenir sa moto ou son scooter chez Feu Vert, il sera peu pour être, un jour, également possible de venir faire réviser et réparer un vélo au même endroit. En tout cas, cela ouvre à ce type de commerce de nombreuses possibilités pour développer et proposer des services qui viendront compléter les offres originelles.

 

À propos de Feu Vert :

Le groupe Feu Vert, fondé en 1972, détient les réseaux de centres-auto Feu Vert et Feu Vert Services et compte à ce jour plus de 450 centres auto en Europe.
Le concept Feu Vert se déploie en succursales et en franchises pour optimiser le maillage territorial.
Plus de 10 millions de clients en Europe font confiance aux enseignes du groupe.
Présent en France, Espagne et Portugal, le groupe Feu Vert compte plus de 6 400 collaborateurs pour un volume d’activités HT de 658 M€ en 2018.

 

Business et économie