L'année 2018 risque d'être mouvementée pour GoPro, marque mondialement connue pour ses caméras.
En effet, en ce début d'année, la société Gopro devrait licencier 20% de ses effectifs, passant ainsi sous la barre des 1000 salariés.

Gopro 2018

Ce plan de licenciement sera le troisième mis en place ces deux dernières années. En 2016, une centaine de postes avaient déjà supprimé et en mars dernier, c'est plus de 250 personnes qui avaient été licenciées.

2018 signera aussi le coup d'arrêt pour le drone GoPro Karma.
Ce drone, qui devait permettre à la société de se diversifier, lancé en 2016, avait connu des difficultés dès le début de sa commercialisation. Cela avait obligé Gopro à mettre en place une importante opération de rappel.

Gopro espérait beaucoup du drone Karma. En effet, si la marque à tenu longtemps le haut du pavé avec ses actions cam, la société longtemps leader doit faire face à un marché mature ou le taux d'équipement est élevé.
Malgré la sortie de plusieurs nouvelles caméras, la concurrence est rude, d'autant plus que de nouveaux acteurs sont arrivés sur le marché en proposant des produits à des prix plus bas, produits vers lesquels se tournent de plus en plus le grand public, se rendant  compte que pour un usage personnel, une caméra moins technique et moins chère est souvent suffisante.

Au final, entre la mévente du drone Karma, le réajustement, vers le bas, du prix de ses caméras pour tenter de rester attirant face aux produits concurrents, le résultat économique de Gopro s'en ressent.
Pour preuve, le chiffre d'affaires réalisé au quatrième trimestre 2017 devrait être de 340 millions de dollars alors que Gopro avait prévu d'atteindre 470 millions de dollars.

Consultez le site officiel Gopro.

 

Les derniers articles publiés